> Actualité > L’AMIH condamne aussi l’attaque de manifestants pro-Lavalas contre Radio Télé (...)

Haïti-Presse-Violences

L’AMIH condamne aussi l’attaque de manifestants pro-Lavalas contre Radio Télé Ginen

Avant l’Association des médias indépendants d’Haïti, la direction de Radio Télé Ginen, l’ANMH et le ministère de la justice avaient vigoureusement réprouvé l’attitude violente des partisans d’Aristide en marge de l’audition de l’ex-Président au cabinet d’instruction, un grave incident "déploré" par Fanmi Lavalas

Publié le vendredi 10 mai 2013

AMIH condamne l’agression contre Radio Tele Ginen

9 Mai 2013

L’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH) condamne l’agression contre l’équipe de reportage de Radio Télé Ginen couvrant le mercredi 8 Mai 2013 les évolutions des partisans Lavalas dans les rues de Port-au-Prince à l’occasion de l’audition de l’ex-président Jean-Bertrand Aristide par un juge d’instruction sur l’assassinat du journaliste Jean L. Dominique survenu le 3 Avril 2000.

La liberté d’expression est l’un des plus précieux acquis de notre pays dans notre lutte séculaire contre la tyrannie et l’obscurantisme.

D’autre part Radio Tele Ginen est l’un des organes d’expression ayant payé le prix fort lors des troubles politiques de 2004 tandis que le séisme du 12 janvier 2010 le réduira en cendres.

Seul le courage admirable de son fondateur et propriétaire Jean Lucien Borges, de son épouse et de tout le staff nous permet de pouvoir le compter aujourd’hui parmi les médias les plus dynamiques du pays.

Nous condamnons toute agression contre tout organe de la presse. Ne prenez pas le messager pour le message !

Marcus Garcia
Président de AMIH

Rober Désir
Responsable de la communication

P.S Une copie de ce communiqué a été acheminée à la rédaction de Radio Kiskeya