> Actualité > Protestations : Paralysie totale à Jérémie

Haïti-Revendications

Protestations : Paralysie totale à Jérémie

Guerre des pierres entre les forces de l’ordre et des centaines de protestataires qui exigent que la compagnie OAS reprenne l’exécution du contrat de construction de la route Cayes/Jérémie

Publié le jeudi 29 novembre 2012

La ville de Jérémie (Grand’Anse, sud-ouest) a connu jeudi une nouvelle journée mouvementée marquée par la paralysie des activités en raison d’affrontements violents entre la police et des centaines de protestataires qui continuaient de réclamer de la firme brésilienne OAS la reprise des travaux de construction de la route Jérémie/Cayes, suspendus depuis plusieurs mois.

Des barricades de pneus enflammés étaient érigées sur les principales artères, faisant monter une épaisse colonne de fumée noirâtre dans le ciel de la Cité des poètes en proie depuis mardi à des agitations.

La police a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule avant de s’engager dans une véritable Intifada avec les manifestants qui lançaient des pierres.

En dépit des déclarations du délégué départemental de la Grand’Anse, Norman Wiener, sur un accord entre le gouvernement haïtien et OAS, les protestataires de Jérémie demeurent convaincus que les responsables de la firme brésilienne s’apprêteraient à embarquer leurs matériels pour une autre destination. spp/Radio Kiskeya

Liliane Pierre-Paul éléments Aller à la galerie de Liliane Pierre-Paul