> Actualité > La journaliste Liliane Pierre-Paul de Radio Kiskeya élue à l’unanimité (...)

Haïti-Presse

La journaliste Liliane Pierre-Paul de Radio Kiskeya élue à l’unanimité présidente de l’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH)

Elle succède à Max Chauvet du quotidien le Nouvelliste

Publié le dimanche 11 novembre 2012

La Directrice de Programmation et Secrétaire du Conseil d’Administration de Radio Kiskeya, Mme Liliane Pierre-Paul, est devenue samedi la 6ème présidente de l’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) fondée il y a 12 ans et regroupant plus d’une vingtaine de médias de la capitale et de la province.

Liliane Pierre-Paul, qui faisait déjà partie du Comité directeur de l’association depuis sa création, succède au Directeur du quotidien Le Nouvelliste, Max Chauvet, qui devient, statutairement, son conseiller. C’est à l’unanimité des membres présents qu’elle accède à ce poste pour un mandat de deux ans.

D’autres responsables de médias ont été élus pour occuper les différents postes du Comité directeur. Il s’agit de : Hérold Jean-François (Radio Ibo), Léopold Berlanger (Radio Vision 2000), Richard Widmaier (Radio Télé Métropole), Jean-Marc Apollon (Radio One), Frantz Duval (Magik 9) et Robert Denis (Canal Bleu).

Dans son allocution de circonstance, la nouvelle présidente de l’ANMH a mis l’accent sur la nécessité du recrutement de nouveaux médias-membres. Soulignant la spécificité de l’association dans la défense des intérêts corporatifs et de la liberté d’expression, elle a aussi rappelé que celle-ci a également pour mission d’assurer la défense des intérêts généraux du pays, surtout quand ils sont menacés.

Chronologiquement, Lilianne Pierre-Paul accède à la présidence de l’ANMH après Hérold Jean-François, Anne Marie Issa (alors directrice de Signal FM), Richard Widmaier, Jacques Sampeur (Radio Télé Antilles Internationale) et Max Chauvet.

L’élection s’est déroulée au siège de Radio Antilles Internationale, à Pétion-Ville. Le scrutin a été organisé par le PDG de cette station, Jacques Sampeur et celui de Radio Signal FM, Mario Viaud. [jmd/RK]