> Actualité > Plusieurs milliers d’opposants contestent l’autorité de Martelly au (...)

Haïti-Politique-Crise

Plusieurs milliers d’opposants contestent l’autorité de Martelly au Cap

Publié le jeudi 18 octobre 2012

Plusieurs milliers de manifestants ont appelé mercredi au départ du Président Michel Martelly, lors d’une nouvelle mobilisation anti-gouvernementale au Cap-Haïtien (environ 274 km au nord de Port-au-Prince), au lendemain d’un forum ayant abouti à l’adoption d’un manifeste dans lequel l’opposition demande au régime en place d’adopter rapidement d’importantes mesures de redressement.

Exigeant la démission du chef de l’Etat accusé de pratiquer, avec sa famille, une politique de corruption et d’exclusion au détriment de la grande majorité de la population devenue encore plus pauvre, les protestataires ont fait le tour de la deuxième ville du pays qui, ces dernières semaines, s’est transformé en bastion de la contestation.

Dans la foule se trouvaient plusieurs dirigeants politiques comme le Sénateur du nord, Moïse Jean-Charles (Inite), le Député Sorel Jacinthe (Inite), les ex-Sénateurs Paul Denis (Inite), Turneb Delpé (PNDPH) et Samuel Madistin, les anciens Députés Hugue Célestin (ESCANP) et Evans Beaubrun (RDNP), l’ex-maire de Port-au-Prince, Evans Paul (KID), et le coordonnateur régional de l’Organisation du peuple en lutte (OPL), Eluscat Charles.

Cependant, l’opposition est apparue divisée sur le manifeste avec le refus des partis Fanmi Lavalas de l’ancien Président Jean-Bertrand Aristide et AKAO de le parapher. spp/Radio Kiskeya