> Actualité > Remaniement ministériel : Trois ministres renvoyés dont Thierry Mayard (...)

Haïti-Politique

Remaniement ministériel : Trois ministres renvoyés dont Thierry Mayard Paul

Outre l’ancien tout-puissant ministre de l’intérieur et ami personnel du chef de l’Etat dont l’avenir au sein du pouvoir restait inconnu, ce premier réajustement de l’ère Martelly/Lamothe provoque aussi le départ des ministres de l’éducation, Réginald Paul, et de l’environnement, Ronald Toussaint ; le Premier ministre Laurent Lamothe abandonne la tête de la diplomatie haïtienne pour le ministère de la planification tandis que deux ministres Ronsard St-Cyr et Josefa Gauthier sont mutés respectivement à l’intérieur et aux affaires sociales

Publié le lundi 6 août 2012

La Primature a annoncé lundi soir le premier remaniement ministériel du gouvernement Martelly/Lamothe opéré par le Premier ministre avec l’approbation du chef de l’Etat et marqué par le renvoi de trois ministres, dont celui de l’intérieur, Thierry Mayard Paul, et le retrait de Laurent Lamothe du poste de chef de la diplomatie haïtienne au profit du portefeuille de la planification.

Très proche du Président Michel Martelly dont il a été, jusqu’à tout récemment, le chef de cabinet, Me Mayard Paul -longtemps considéré comme un poids lourd du régime- perd son portefeuille de ministre de l’intérieur et des collectivité territoriales.

Celui qui serait tombé en disgrâce ces derniers mois est remplacé par Ronsard Saint-Cyr, venu lui du ministère des affaires sociales et du travail.

Josefa Gauthier est la nouvelle titulaire de ce ministère. Elle a dû, en effet, céder sa place de ministre de la planification et de la coopération externe au chef du gouvernement, Laurent Lamothe.

Très critiqué pour sa double casquette difficilement compatible de Premier ministre et de ministre des affaires étrangères, ce dernier trouve son successeur en Pierre Richard Casimir, son ancien adjoint à la chancellerie à titre de secrétaire d’Etat.

Outre Thierry Mayard Paul, deux autres ministres, Réginald Paul et Joseph Ronald Toussaint, ont également fait leurs valises. M. Vanneur Pierre a été préféré au premier au ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle tandis que le second a été remplacé au ministère de l’environnement par Jean Vilmond Hilaire, un expert en question environnementale.

Les autres membres du cabinet ministériel sont reconduits.

Ces changements importants, qui interviennent moins de trois mois après l’arrivée, en mai dernier, de Laurent Lamothe à la Primature où il avait succédé à Garry Conille, coïncident avec une crispation de la situation politique et une montée en flèche de la grogne sociale à l’approche de la rentrée scolaire, repoussée d’un mois en raison d’une sévère crise économique.

Un peu plus d’un an après l’arrivée au pouvoir de l’ancien chanteur Michel Martelly dit "Sweet Micky", son régime n’arrive pas à matérialiser de nombreuses promesses électorales axées sur le "changement", fait l’objet de graves accusations de corruption et d’incurie administrative de la part de certaines voix de l’opposition et serait parallèlement, sur le plan interne, confronté à de terribles luttes de pouvoir.

Voici la composition officielle du cabinet ministériel remanié :

. Premier ministre et ministre de la planification et de la coopération externe, Laurent Lamothe

. Ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales, Ronsard St-Cyr

. Ministre des affaires étrangères et des cultes, Pierre Richard Casimir

. Ministre de la santé publique et de la population, Dr Florence Duperval Guillaume

. Ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Vanneur Pierre

. Ministre des travaux publics, transports, énergie et communications, Jacques Rousseau

. Ministre du tourisme, Stéphanie Balmir Villedrouin

. Ministre du commerce et de l’industrie, Wilson Laleau

. Ministre à la condition féminine et aux droits de la femme, Yanick Mézile

. Ministre de l’environnement, Jean Vilmond Hilaire

. Ministre de la jeunesse, des sports et de l’action civique, Jean Roosvelt René

. Ministre des haïtiens vivant à l’étranger, Daniel Supplice

. Ministre chargé des relations avec le Parlement, Ralph Théano

. Ministre de la défense nationale, Rodolphe Joazile

. Ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Jean Renel Sanon

. Ministre de l’économie et des finances, Marie-Carmelle Jean Marie

. Ministre de la communication et de l’information, Ady Jean Gardy

. Ministre de la culture, Mario Dupuy

. Ministre de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural, agronome Thomas Jacques

. Ministre des affaires sociales et du travail, Josefa Gauthier

. Ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de la sécurité énergétique, René Jean Jumeau

. Ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée des droits de l’homme et de la lutte contre la corruption et la pauvreté extrême, Rose-Anne Auguste

Ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de la promotion de la paysannerie, Marie Mimose Félix. spp/Radio Kiskeya