> Actualité > Des bandits tuent un policier et en blessent une autre

Haïti-Insécurité

Des bandits tuent un policier et en blessent une autre

Peu après ce forfait commis à Delmas 19, l’un des présumés meurtriers circulant à moto, Walkin Bruno, a été arrêté en possession d’un revolver tandis que les autres étaient activement recherchés

Publié le vendredi 3 août 2012

Des bandits circulant à moto ont ouvert le feu vendredi matin sur un point fixe de la police nationale à Delmas 19 (centre-nord de Port-au-Prince) tuant sur-le-champ un agent II, Cino Odiné, et blessant une policière.

Selon des informations communiquées à Radio Kiskeya par le porte-parole adjoint de la PNH, Garry Desrosiers, et l’inspecteur divisionnaire Délin Boyer, responsable du commissariat de Delmas, l’un des présumés meurtriers, Walkin Bruno, a été appréhendé en possession d’un pistolet de calibre 45.

Cet homme serait un multirécidiviste ayant déjà séjourné en prison à plusieurs reprises et appartenant à un gang qui rançonne fréquemment des passants au carrefour de l’aéroport.

Les autres bandits impliqués dans l’attaque, apparemment au nombre de quatre, ont pris la fuite et étaient activement recherchés.

L’agent tué, qui a été atteint de trois projectiles au thorax, était cantonné au commissariat de Delmas et issu de la quatorzième promotion de la police.

Des témoins ont fait savoir que le policier achetait des minutes pour renflouer le compte de son portable (pap padap) lorsque les malfaiteurs lui ont tiré dessus.

Touchée à la jambe, la deuxième victime, Adeline Raphaël, agent I, était, elle, soignée à l’hôpital. Ses jours ne seraient pas en danger.

Les policiers sont régulièrement ciblés par des gangs armés opérant dans plusieurs secteurs de la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

Une trentaine d’agents ont été abattus au cours des douze derniers mois. spp/Radio Kiskeya