> Actualité > Le sénateur de l’Ouest, John Joël Joseph, rejette son choix comme membre de la (...)

Haïti-Parlement-CEP

Le sénateur de l’Ouest, John Joël Joseph, rejette son choix comme membre de la commission bicamérale formée en vue de la mise sur pied du Conseil électoral permanent

Il se dit plutôt en faveur d’un organisme électoral provisoire

Publié le vendredi 27 juillet 2012

Le sénateur de l’Ouest, John Joël Joseph, a officiellement décliné jeudi l’offre qui lui a été faite d’intégrer la commission bicamérale chargée de recevoir des candidatures pour les représentants du parlement au Conseil Electoral Permanent.

« Je veux rester conséquent avec moi-même. Je ne saurais m’impliquer dans l’analyse de dossiers de candidatures pour le Conseil électoral permanent alors que je suis en faveur d’un Conseil électoral provisoire de consensus chargé d’organiser les législatives partielles », a déclaré le parlementaire élu sous la bannière de l’ex-plateforme politique du président René Préval.

Joseph affirme d’autre part que ce qui s’est passé au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) vient renforcer les convictions relatives à l’impossibilité de la formation et de l’installation, quant à présent, du Conseil électoral permanent.

John Joël Joseph devait être aux côtés de deux autres de ses collègues sénateurs au sein de la commission bicamérale dont l’adhésion à l’option du conseil permanent n’est pas acquise d’emblée.

L’un d’eux, Jocelerme Privert (Nippes), a déclaré récemment que, tout en étant lui-même favorable au Conseil électoral permanent, la formation d’un organisme électoral provisoire ne serait pas du tout illégale et inconstitutionnelle. L’autre, Jean-Baptiste Bien-Aimé (Nord-Est), est connu pour son opposition farouche à l’option d’un Conseil électoral permanent avant le retour à l’effectif normal de 30 membres du Sénat qui en compte seulement 20 aujourd’hui. [jmd/Radio Kiskeya]