> Actualité > Le parquet de Port-au-Prince ordonne l’arrestation de l’ex-maire Jean Yves (...)

Haïti-Incendie-Justice

Le parquet de Port-au-Prince ordonne l’arrestation de l’ex-maire Jean Yves Jason

Une décision qualifiée d’illégale par l’avocat de l’ancien élu limogé, Me Newton Saint-Juste, qui exhorte la police à ignorer le mandat émis contre son client

Publié le mardi 26 juin 2012

Le parquet de Port-au-Prince a décerné un mandat d’amener à l’encontre de l’ancien maire de la capitale, Jean Yves Jason Muscadin, dans le cadre de l’enquête ouverte sur l’incendie, le 18 juin dernier, du marché du Port, a annoncé mardi l’un de ses avocats, Me Newton Saint-Juste.

Dans une interview à Radio Kiskeya, il a dénoncé cette décision du commissaire Jean Renel Sénatus comme un acte totalement illégal.

Des millions de gourdes de marchandises étaient partis en fumée au très populaire marché du Port, plongeant dans le plus grand désespoir de nombreux marchands et marchandes.

Me Newton Saint-Juste rappelle qu’il s’était rendu la semaine dernière au parquet en vue de demander des clarifications sur l’invitation qui avait été adressée à M. Jason et dans laquelle son nom figurait de manière incomplète. L’intéressé ne s’était pas présenté personnellement au rendez-vous.

Plus loin, l’avocat affirme avoir acheminé des correspondances aux différents commissariats de police afin de les mettre en garde contre toute éventuelle exécution du mandat d’amener. Il compte aussi informer les organisations de défense des droits humains de l’évolution de ce dossier.

Le maire Jean Yves Jason Muscadin avait été démis de ses fonctions le 29 février dernier. Il avait qualifié d’arbitraire et d’illégitime cette mesure et sévèrement critiqué l’administration Martelly. spp/Radio Kiskeya