> Spécial > Le premier grand oral du Premier Ministre Laurent Lamothe devant les deux (...)

Bilan du Premier Ministre Laurent Lamothe devant l’Assemblée Nationale à l’occasion de l’ouverture de la deuxième session de la 49ème LÉGISLATURE

Le premier grand oral du Premier Ministre Laurent Lamothe devant les deux chambres réunies en Assemblée Nationale

Moins d’un mois au pouvoir le Premier Ministre Laurent Lamothe devant les parlementaires réunis en Assemblée Nationale le bilan des actions de son gouvernement

Publié le mardi 12 juin 2012

Bureau de Communication de la Primature

Contact : Bureau de Communication

Téléphone : +509 22 21 00 07 / +509 22 21 00 53

Email : communications@primature.ht

Communiquede presse

Le chef du Gouvernement a présenté à l’occasion de l ’ouverture de la deuxième session de l’année législative 2012, le bilan des activités de l’équipe gouvernementale en poste depuis environ trois semaines.

Port-au-Prince, le 11 juin 2012.- Le Premier Ministre,S.E.M Laurent Salvador Lamothe, entouré de son cabinet ministériel et en présence des membres du Corps diplomatique, a prononcé son discours-bilan, ce lundi 11 Juin, devant les Honorables Parlementaires réunis en Assemblée Nationale à l’occasion de l’ouverture d’une nouvelle session ordinaire, selon les voeux de la Constitution de la République.

"Une fois investi de votre aval, mon Gouvernement s’est engagé avec détermination, et à travers des actions concrètes et rapides, à conduire les destinées de la nation dans le sens de la modernité et du changement.", a fait savoir le Chef du Gouvernement qui croit aussi qu’il est peu aisé d’établir un réel bilan en trois semaines de gestion de la chose publique avec toutes les complications que cela implique.

Toutefois, fort de la grande cohésion existant au sein de l’équipe gouvernementale et de sa volonté sans cesse affichée pour apporter le changement désiré, des actions concrètes ont été entreprises dès les premiers jours de prise de fonction du Premier Ministre.

Le Chef du Gouvernement a débuté son bilan en évoquant les diverses opérations menées à travers le pays par la Police Nationale pour déloger des espaces publics les individus armés en treillis militaires se réclamant d’anciens membres des Forces Armées d’Haiti. "Le Gouvernement reste sensible aux revendications légitimes des véritables militaires démobilisés qui recevront leurs indemnités et les cotisations déposées dans le Fonds de pension des FAD’H.", a toutefois insisté le Premier Ministre.

Le Chef du Gouvernement a également inscrit la lutte contre la contrebande et la corruption dans son agenda prioritaire afin de permettre à l’Etat de récupérer des fonds trop longtemps laissés aux mains des réseaux mafieux. L’arrestation de contrebandiers et la récente opération anti-corruption à Port-de-Paix constituent une preuve éloquente de cette volonté d’en finir avec ces pratiques malhonnêtes.

Du point de vue éducatif, le Premier Ministre Lamothe a rappelé que l’éducation représente l’une des priorités du gouvernement Martelly/Lamothe, en témoigne le programme de scolarisation universelle permettant à un million cinq cent quatre vingt treize mille enfants (1.593,000) à l’échelle du pays d’aller a l’école gratuitement.

Sur le plan de la protection sociale, le Premier MinistreLamothe a indiqué que trois programmes fraichement lancés (Ti Maman cheri,Aba Grangou et Katye Pam Poze) visent à combattre l’exclusion sociale, et réduire le seuil d’extrême pauvreté touchant près de 60%de la population haïtienne.

Le chef du gouvernement a rappelé que des actions significatives sur le plan touristique ont été initiées portant sur le renforcement des capacités institutionnelles de ce secteur, l’assouplissement des cadres réglementaires, la mise en valeur des patrimoines historiques et culturels ainsi que des plans de formation relatifs à la restauration et à l’hôtellerie. 20 inspecteurs seront formés dans le cadre d’un partenariat haitiano-canadien. Des contacts ont déjà été établis avec 25 agences de voyages de par le monde afin de relancer les activités touristiques porteuses de création d’emploi.

Sur le plan environnemental des initiatives encourageantes ont été prises pour combattre le phénomène d’insalubrité et la déforestation dans tous les départements du pays. Le lancement de l’opération Ville Propre a permis le ramassage d’une quantité considérable d’ordures dans la Zone métropolitaine.

Le Premier Ministre a, en outre, souligné avoir insisté sur la mise en place au sein de la Primature des organes stratégiques afin de lui permettre de répondre de manière urgente et efficace aux problèmes que confronte la population haïtienne dans différents domaines. "Je pense notamment à la cellule de coordination et de suivi des politiques publiques et la cellule des affaires budgétaires. D’autres cellules de la Primature ont été confiées à des compétences reconnues.", a précisé M. Lamothe.

De plus, tout en se réjouissant de la parfaite harmonie qui règne à la tête de l’Exécutif, le chef du Gouvernement a également mis l’accent sur le processus de mise en place du Conseil de Développement Économique et Social (CDES) qui doit devenir un « forum permanent et autonome de dialogue et de concertation » des forces économiques et sociales. "Cen’est qu’une question de jours avant que le CDES ne soit une réalité !Fait historique dans les annales de la Primature et dans l’histoire politique récente !", se réjouit M. Lamothe. Cette initiative traduit bien la volonté du gouvernement Martelly/Lamothe d’enclencher la construction de la nouvelle Haïti avec tous et pour tous.

Le Premier Ministre Laurent Salvador Lamothe a, également, indiqué qu’un décret a été émis par le président de la République, S.E.M Michel Joseph Martelly annulant la déclaration d’utilité publique du Centre-ville. Une telle décision devant permettre au secteur privé de mettre à exécution ses projets d’investissement. Dans cette même perspective, suite à un accord signé avec le Venezuela, cinq mille (5000) logements seront construits don t2500 à Port-au Prince et 280 dans chaque département. Des projets industriels pertinents sont en cours, dont celui du parc industriel de Caracol.

Le Premier Ministre a réaffirmé une fois de plus sa ferme détermination à travailler en synergie et dans la transparence avec les différents pouvoirs de l’Etat ainsi qu’avec tous les secteurs vitaux du pays pour atteindre son objectif majeur : "Fòk pèp la jwenn".

FIN