> Actualité > Le groupe des neuf prêt à rencontrer Martelly sur l’épineux dossier (...)

Haïti-Constitution

Le groupe des neuf prêt à rencontrer Martelly sur l’épineux dossier constitutionnel

L’un des Sénateurs farouchement opposés à la promulgation du texte, Francisco de la Cruz, annonce également une campagne d’explication auprès de la société civile

Publié le vendredi 1er juin 2012

Le Sénateur Francisco de la Cruz, membre du groupe des neuf opposé à la promulgation de la version corrigée de l’amendement constitutionnel, a indiqué vendredi que ses collègues et lui étaient prêts à discuter avec le Président Michel Martelly de la nécessité de renoncer à son projet.

Dans le courant de ce mois, le dirigeant haïtien doit approuver l’entrée en vigueur du texte très contesté qui entraînera d’importantes décisions politiques et institutionnelles dont la formation d’un Conseil électoral permanent.

Le parlementaire du Plateau Central (centre), élu sous la bannière de l’Organisation du peuple en lutte (OPL), a également fait part de l’intention de son groupe d’aller à la rencontre de plusieurs groupes organisés de la société civile -même favorables au processus enclenché- afin de prouver que beaucoup d’autres voix se sont élevées contre la nouvelle loi constitutionnelle.

La communauté internationale n’a aucunement le droit d’indiquer au pays la voie à suivre dans ce domaine, même si les autorités haïtiennes sont condamnées à travailler avec les partenaires étrangers, conclut Francisco de la Cruz.

La question de la réforme constitutionnelle opérée sur fond de manipulations et de graves irrégularités continue de diviser les haïtiens et fait l’objet d’interférences évidentes d’une bonne partie de la communauté internationale résolue à écarter la charte de 1987. spp/Radio Kiskeya