> Actualité > Importantes nominations à la Présidence et à la Primature

Haïti-Politique

Importantes nominations à la Présidence et à la Primature

Ann-Valérie Timothée Milfort devient la nouvelle chef de cabinet du Président Michel Martelly et l’ancien ministre Josué Pierre-Louis secrétaire général de la Présidence

Publié le jeudi 24 mai 2012

La série de nominations enclenchée au sein de l’administration publique s’est poursuivie mercredi avec l’arrivée annoncée à la Présidence et à la Primature de nouveaux responsables qui, pour la plupart, étaient déjà dans les avenues du pouvoir depuis le début, il y a plus d’un an, du mandat du Président Michel Martelly.

Selon un communiqué de la Présidence, Ann-Valérie Timothée Milfort, jusque là conseillère du chef de l’Etat, est devenue la directrice de son cabinet particulier. Un temps pressentie pour le poste de Premier ministre, elle occupe depuis un certain temps le devant de la scène parmi les proches collaborateurs de M. Martelly.

Pour sa part, l’ancien ministre de la justice, Josué Pierre-Louis, est nommé secrétaire général de la Présidence en remplacement de Me Jean Renel Sanon à qui a été confié le portefeuille de la justice et de la sécurité publique dans le nouveau cabinet ministériel. Me Pierre-Louis avait du quitter le gouvernement Martelly/Conille pour échapper à une interpellation au Sénat en raison de sa responsabilité présumée dans l’arrestation, en octobre dernier, du Député Arnel Bélizaire. Un scandale retentissant qui avait sérieusement ébranlé le régime.

Dans le cadre des nouvelles nominations, Me Enex Jean-Charles, qui était déjà secrétaire général du conseil des ministres, se voit aussi confier le poste de secrétaire général de la Primature.

Quant à Salim Succar, il est désormais le directeur du cabinet particulier du Premier Ministre Laurent Lamothe.

La Présidence a, par ailleurs, confirmé la nomination de Clovis Noël, au poste de directeur général adjoint de l’Administration générale des douanes déjà annoncée par un arrêté présidentiel 48 heures auparavant.

Une première vague de nominations concernait une demi-douzaine de directeurs généraux propulsés notamment à la tête de la Radio et de la Télévision nationales (RTNH), de l’Autorité portuaire nationale (APN) et de l’Administration générale des douanes. spp/Radio Kiskeya