> Actualité > Un geste équivoque de Bush en Haïti fait le tour de la planète

Haïti-USA-Bush-Controverse

Un geste équivoque de Bush en Haïti fait le tour de la planète

L’ancien Président républicain aurait pris appui sur l’épaule de Bill Clinton et utilisé sa chemise pour "se nettoyer" après avoir échangé une poignée de main avec un sinistré rencontré dans un camp de réfugiés de Port-au-Prince

Publié le mercredi 24 mars 2010

Une vidéo de la visite conjointe lundi à Port-au-Prince des anciens Présidents américains George W. Bush et Bill Clinton est au cœur d’une polémique portant sur un geste qu’aurait fait le premier en "se nettoyant" avec la chemise du second après avoir serré la main d’un sinistré haïtien.

Mise en ligne sur Youtube et les sites de nombreux médias internationaux, la vidéo montre l’ex-dirigeant républicain en train de passer la main autour de l’épaule de Clinton, un geste interprété tantôt comme une tentative de se nettoyer tantôt comme une manifestation d’appréciation à l’endroit de son prédécesseur démocrate.

Les deux hommes se trouvaient alors en compagnie du Président René Préval.

Dans un survol des réactions et déchaînements de passions provoqués par ces images douteuses venues raviver des pratiques d’hygiène corporelle de M. Bush qui n’ont pas toujours été appréciées, EFE relève que la radio publique américaine NPR qualifie le geste de "subtil".

La station est allée jusqu’à estimer que si l’intention de l’ancien numéro un américain était de se nettoyer, elle pouvait être compréhensible.

George Bush visitait un campement de réfugiés au Champ de Mars (centre de Port-au-Prince) où "rester propre n’est pas facile", observe la NPR.

Moins indulgeant vis-à-vis de l’ex-Président, le site thinkprogress.org souligne que sa "phobie" des microbes l’avait souvent conduit à utiliser les vêtements des autres pour s’essuyer les mains.

A ce titre, le site rappelle une citation du livre "L’audace de l’espoir" de Barack Obama selon laquelle, lors d’une visite à la Maison Blanche alors qu’il était déjà Sénateur de l’Illinois, l’actuel Président avait vu M. Bush se faire verser une "bonne dose de désinfectant" après avoir échangé avec lui une poignée de main.

Pour sa part, The New York Magazine se demande si l’ancien leader républicain "aurait un problème quelconque à ouvrir sa main aux personnes de race noire".

Mais, le journal évacue aussitôt cette interrogation en indiquant que durant sa présidence il avait serré la main à beaucoup d’afro-américains et conclut que les mains de l’haïtien étaient probablement "sales et collantes".

Rentré aux Etats-Unis lundi soir après avoir promis de faire encore plus d’efforts en faveur d’Haïti dévastée par un séisme, le 12 janvier, George Bush -chargé par Obama de collecter avec Clinton l’aide des citoyens américains au profit des sinistrés- n’a encore livré aucun commentaire sur "l’incident" de Port-au-Prince. spp/Radio Kiskeya

Liliane Pierre-Paul éléments Aller à la galerie de Liliane Pierre-Paul