> Actualité > Hécatombe en Haïti

Haïti - Séisme - Catastrophe Nationale

Hécatombe en Haïti

Plus de 25 répliques depuis la première secousse selon les témoins

Publié le mercredi 13 janvier 2010

Aucune station de radio ni de télévision n’est disponible en Haïti ce matin. Le local de Radio Kiskeya est endommagé. Le système téléphonique est hors service.

Les survivants ont dormi dans les rues.

Le nombre de morts et de blessés s’annonce élevé tel que le suggère les premières images dévastatrices. La météo clémente devrait toutefois accorder un répit aux innombrables victimes.

À ce propos, l’aide internationale se mobilise et vole au secours d’Haïti.

— 

Le Palais National, monument historique d’Haïti et joyau national par excellence, s’est effondré tel un château de cartes, témoignant de la violence du choc sismique. On ne peut qu’imaginer, l’étendu des victimes et des dégâts d’autant plus que les constructions anarchiques sont devenues la norme au cours des dernières années. Cette calamité vient anéantir, dans l’immédiat, tous les espoirs que la nouvelle année aurait pu permettre.

La Cathédrale de Port-au-Prince a été l’une des autres grandes victimes emblématiques de ce désastre sans nom.

L’hôtel Christopher qui abritait la mission des Nations-Unies en Haïti est complètement détruit.