" /> "/>

> Actualité > Haïti perd l’un de ses plus célèbres acteurs : Roland Dorfeuille dit (...)

Haïti-Culture-Décès

Haïti perd l’un de ses plus célèbres acteurs : Roland Dorfeuille dit "Pyram"

Un héros populaire de la scène immortalisé par "Pèlen Tèt"

Publié le vendredi 10 octobre 2008

Le célèbre comédien haïtien Roland Dorfeuille alias "Pyram" est décédé vendredi à Port-au-Prince à l’âge de 65 ans des suites d’une indisposition provoquée par une crise d’hémorroïde, maladie dont il souffrait depuis une quarantaine années, a appris Radio Kiskeya auprès de la famille du disparu.

Figure emblématique de la scène artistique, M. Dorfeuille a rendu l’âme à son domicile à Carrefour (banlieue sud de la capitale), a témoigné son fils Hendel Dorfeuille très bouleversé.

Acteur de théâtre et de cinéma, il s’était révélé au grand public sur les planches de Port-au-Prince au milieu de la décennie 70-80. Doué d’un charisme exceptionnel et d’un naturel exprimant avec spontanéité les mœurs et la mentalité populaires, l’artiste donna pleinement la mesure de son talent dans des pièces comme « Bouki Nan Paradi » de Franck Foucher et « Pèlen Tèt » de Frankétienne. Inspirée de la célèbre pièce « Les émigrés » de l’auteur dramatique polonais Slavomir Mrozec, cette œuvre théâtrale forte d’une grande tension idéologique dans un univers de dépaysement mit face à face deux expatriés, dans un dédale de contradictions, l’intellectuel Polydor et l’ouvrier Pyram. Donnant aisément la réplique à un monstre de la scène, François Latour, assassiné peu après son enlèvement, en mai 2007 à Port-au-Prince, il signa une interprétation magistrale du personnage de représentation en représentation et contribua au succès mémorable de Pèlen Tèt. La pièce devait laisser définitivement à l’acteur le nom de « Pyram ».

Roland Dorfeuille a aussi fait quelques expériences cinématographiques, citons notamment ses rôles dans l’adaptation à l’écran de « Bouki Nan Paradi » de Raphaël Stines, récemment disparu, et dans Gabèl, une série télévisée que réalisait Bob Lemoine à la fin des années 80.

Comptant par ailldeurs à son actif une longue carrière de plus de vingt ans dans le domaine de la création publicitaire, Pyram était devenu le personnage culte de certains spots télévisés et attirait toujours des curieux losrqu’il circulait dans les rues de Port-au-Prince.

Père de trois enfants, le comédien devrait être incinéré dans les prochains jours, conformément à sa dernière volonté. spp/Radio Kiskeya