> Actualité > Eléments de biographie/Itinéraire du premier ministre désigné Robert (...)

Haïti-Politique

Eléments de biographie/Itinéraire du premier ministre désigné Robert MANUEL

Publié le lundi 26 mai 2008

(Corrigé)

- Age : 55 ans.

- Architecte de formation.

- Arrière petit-fils du président haïtien Tancrède Auguste (1912-1913).

- Ses frères et sœurs : Fabienne Thonon, née Manuel ; Françoise Roumain, née Manuel ; Thierry Manuel (décédé récemment).

- Petit cousin de feu le célèbre écrivain haïtien, fondateur du Bureau National d’Ethnologie et du premier Parti Communiste Haïtien, Jacques Roumain.

- Neveu de feu l’architecte de renom Albert Mangonès.

- Cousin germain de l’ex-directeur général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Pierre Denizé.

- Père de plusieurs enfants.
Avec sa première épouse, Clothilde Charlot (Haïtienne) : Elodie et Anaïse Martino (épouse du lead-vocal de l’orchestre T-Vice, Roberto Martino).

Avec sa seconde épouse, Maricelle Dieguez de Manuel (Guatemaltèque) : Emiliano et Sebastian.

-Ecrivain : auteur de "La lutte des femmes dans les romans de Jacques Stéphen Alexis"(1979) et des recueils de poèmes "Otofonik" (1982) et "E Muet" en 1985.

- Ex-fondateur et vice-président de l’Association des Ecrivains Haïtiens (AEH).

- Membre de l’Institut de Sauvegarde du Patrimoine National (ISPAN)

- Membre du Cabinet privé du président Jean Bertrand Aristide en 1991, chargé des questions de sécurité.

- Membre de la Commission présidentielle de lutte contre le crime organisé en Haïti, en 1991.

- Secrétaire d’Etat à la Sécurité publique en 1998. A la demande du président Préval, il démissionne de ce poste le 7 octobre 1999, suite à des rumeurs relatives à de profondes divergences avec Jean Bertrand Aristide (alors ancien président jouissant de pouvoirs étendus). Son départ pour l’étranger (pour l’exil, disaient alors certains) est survenu au lendemain de l’assassinat à Port-au-Prince du colonel Jean Lamy (8 octobre 1999) pressenti alors, selon des sources non officielles, pour le remplacer à la Sécurité publique.

- Conseiller spécial du président René Préval, après avoir accompagné ce dernier durant sa campagne pour un second mandat présidentiel, en 2006.

- Avant de regagner Haïti en 2006, Robert Manuel a prêté ses services à l’Organisation des Nations Unies dans certains pays, dont l’Afghanistan. [jmd/RK]