> Actualité > Arrestation de Alain Cadet, alias "Pinochet", numéro deux du gang de (...)

Haïti-Opération anti-gangs

Arrestation de Alain Cadet, alias "Pinochet", numéro deux du gang de Belony

Cadet s’était réfugié près de l’Académie de Police, à Frères, Pétion Ville

Publié le jeudi 5 avril 2007

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH)
a annoncé jeudi dans un communiqué l’arrestation du chef de gang Alain Cadet, alias "Pinochet", présumé numéro deux du gang de Bélony démantelé qui sévissait dans les quartiers de Bois Neuf et Drouillard, à Cité Soleil (Nord de la capitale haïtienne).

Cadet a été appréhendé jeudi aux premières heures en compagnie d’un autre membre du gang dont l’identité n’a pas été révélée.

« L’opération a été menée par la police nationale haïtienne et 30
soldats des Nations Unies », a précisé la porte-parole du Secrétaire
général, Michèle Montas, lors de son point presse quotidien au siège des Nations Unies à New York. La planque de Cadet se trouvait dans le voisinage immédiat de l’Académie de Police, à Frères, Pétion Ville, un endroit au-dessus de tout soupçon.

Alain Cadet serait le numéro deux du gang de Bélony, un gang qui semait la terreur dans les zones sous contrôle du gang, où les meurtres, les kidnappings et les viols se pratiquaient au quotidien.

Considéré comme l’un des plus redoutables chefs de gangs du pays,
Bélony a été délogé de son fief à Bois Neuf, un quartier de Cité Soleil,lors d’une opération que les casques bleus et des policiers haïtiens avaient menée le 22 décembre 2006.

Alain Cadet avait succédé au puissant chef de gang « Dread Wilmé » tué à Cité Soleil en 2005 au cours d’une opération conjointe menée par la police nationale et les casques bleus de l’ONU. Bélony qui devait par la suite le supplanter à la tête du groupe, serait toujours en cavale. Il se trouverait avec certains de ses acolytes dans la région de St-Michel de l’Attalaye (Artibonite, Nord)

La Commission Nationale de Désarmement, Démantèlement et Réinsertion (CNNDR) avait récemment annoncé la restitution par Belony d’une partie du matériel de guerre à sa disposition. Mais, ucune précision n’avait été donnée ni sur les circonstances de cette restitution d’armes ni sur le sort du chef de gang dont le nom figure désormais sur une liste de bandits contenue dans un spot radiophonique de la Police Nationale d’Haïti appelant la population à l’aider à mettre la main au collet de ces derniers.

Selon le communiqué des Nations-Unies, l’arrestation d’Alain Cadet (Pinochet) s’inscrit dans le cadre d’une large opération anti-gangs de la Police nationale et des forces de l’ONU en Haïti, visant à ramener l’ordre à Cité Soleil. Elle survient quelques heures après l’arrestation mercredi soir d’un autre dangereux chef de gang, William Baptiste, alias "Ti Blan".

En tout, 400 personnes ont été arrêtées depuis le début de cette
Opération, dont plusieurs chefs de gangs comme Evens Jeune, dit « Ti Kouto ». [UN/NY/jmd-RK]