> Actualité > Actualités : Lundi 9 novembre 2020

Haiti-Actualités

Actualités : Lundi 9 novembre 2020

Publié le mardi 10 novembre 2020

- Pour la 2e journée consécutive, une manifestation a été organisée lundi à Port-au-Prince contre le climat d’insécurité qui prévaut au pays et exiger justice et réparation pour les proches de la jeune lycéenne Evelyne Sincère dont le corps avait été retrouvé le 1er novembre dernier.

La manifestation a été émaillée d’incidents, notamment l’incendie d’au moins trois véhicules, dont deux appartenant à la Police Nationale d’Haïti (PNH).

Les protestataires ont appelé les autorités à assumer leurs responsabilités concernant la sécurité. D’autres ont exigé le départ du président Jovenel Moïse au plus tard le 7 février 2021.

Plusieurs syndicalistes ont participé à la manifestation. C’est le cas notamment du coordonnateur général de l’Union Nationale des Normaliens Haïtiens (UNNOH), Josué Mérilien et du coordonnateur de l’Union Nationale des Normaliens et des Éducateurs Haïtiens (UNNOEH), Georges Wilbert Franck. Ils ont fait savoir que les syndicats d’enseignants n’abandonneront jamais la lutte. Ils invitent la population à se soulever contre l’insécurité.

Pour sa part, le professeur Jeanty Manis, abondant dans le même sens, a souligné que la population est le dernier rempart contre les velléités dictatoriales du président Jovenel Moïse.

- Nombreuses et désapprobatrices sont les réactions au décret pris par le président Jovenel Moise restreignant le pouvoir de contrôle de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif, CSC/CA.

*L’ancien ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Camille Leblanc, dénonce un « décret illégal » pris en violation de celui de 2005 relatif au rôle du tribunal administratif.

La mission de la cour des comptes est, entre autres, de vérifier la conformité des contrats aux lois. Me Leblanc appréhende également les conséquences du nouveau décret sur l’exécution des marchés publics.

*L’un des responsables du Collectif Ensemble Contre la Corruption (ECC), Édouard Paultre, parle, lui, de scandale, rappelant que la cour des comptes était jusque-là, la dernière instance de contrôle des dépenses publiques à avoir gardé son indépendance vis-à-vis du pouvoir Exécutif.

À travers le nouveau décret, l’Exécutif s’est octroyé le droit à la fois d’ordonner, d’exécuter et de contrôler les dépenses de l’État. C’est inacceptable, a souligné le dirigeant de la société civile.

Il appelle l’ensemble des secteurs de la vie nationale à se soulever contre l’application du nouveau décret.

*Pour le porte-parole du secteur démocratique et populaire, Me André Michel, Jovenel Moïse se montre cohérent dans l’application de sa politique visant à affaiblir les institutions étatiques, dans la perspective d’instaurer une dictature dans le pays.
La population doit rester mobilisée pour le forcer à quitter le palais national, avance l’homme de loi.

*Ce décret représente aussi un véritable scandale pour l’ancien député de Cabaret et ex-commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Joseph Manès Louis. Il appelle la population à se soulever contre les dérives du président Moïse.
L’ancien parlementaire en profite pour demander aux juges du tribunal administratif de continuer à faire leur travail dans le dossier relatif à la nomination, rappelle-t-il, illégale, des membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP).

*Le conseiller politique du président Jovenel Moïse, Patrick Crispin, rejette les critiques dont le chef de l’État fait l’objet après la publication du décret limitant désormais les attributions de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA).

Ce décret est en adéquation avec l’article 200-4 de la Constitution en vigueur, affirme M. Crispin, précisant que le tribunal administratif continuera à exercer son pouvoir de contrôle et prononcer les arrêts de débet contre les dirigeants qui auront mal géré les ressources de l’État.

- La Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) a présenté lundi à la presse, trois suspects appréhendés pour leur implication présumée dans l’assassinat de la jeune écolière Evelyne Sincère.

Il s’agit d’Obed Joseph, prétendument capturé par le chef de gang Jimmy Chérisier et remis à la police la semaine dernière, ainsi que des frères Evald et Michel Domerçant, appréhendés lundi non loin de l’endroit où le cadavre de la jeune fille avait été retrouvé le 1er novembre dernier.

Ils sont accusés d’enlèvement, séquestration, viol et homicide, selon le porte-parole adjoint de la Police Nationale d’Haïti (PNH), l’inspecteur divisionnaire Garry Desrosiers.

Il précise que les trois suspects sont passés aux aveux et ont reconnu avoir contraint la jeune fille à absorber une substance toxique, avant de l’achever par strangulation. Ils affirment avoir alors dissimulé le corps dans un tonneau avant de le jeter sur un amas de détritus.

Les trois présumés assassins ont assumé avoir commis le meurtre. Obed Joseph précise avoir rencontré la jeune écolière sur Facebook. Evelyne ayant laissé croire que son père était dirigeant d’église et homme d’affaires, les bandits ont décidé de l’enlever en espérant pouvoir toucher une rançon en échange de sa libération.

- Pour la deuxième fois, le tribunal correctionnel n’a pas statué, lundi, sur la plainte du responsable du parti Élan Démocratique pour la Majorité (EDEM) contre la nomination des membres du CEP.

Le coordonnateur du parti, l’ex-député Déus Déroneth, demande au doyen du tribunal de première instance, le juge Bernard Saint-Vil, d’accorder le bénéfice de l’urgence à sa plainte, les membres du CEP ayant été installés dans leur fonction en dehors de la loi.

- Elections américaines :

*Le journaliste et commentateur politique Daly Valet estime que la victoire du démocrate Joe Biden aux présidentielles américaines du 3 novembre dernier, va avoir des retombées géopolitiques et économiques.
Dans une interview accordée lundi à Radio Kiskeya, M. Valet estime que l’arrivée de Biden à la Maison Blanche aura certainement des répercussions sur les relations haïtiano-américaines.

*Pour le professeur Herbert Joseph de FBLA, l’attitude du président sortant américain Donald Trump de refuser d’admettre sa défaite ne le mènera nulle part, car les jeux sont déjà faits. Beaucoup de défis attendent le prochain locataire de la Maison Blanche, souligne le professeur Joseph.

- Célébration, lundi, du 26e anniversaire de la création, sous Lavalas, du Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes.

L’actuelle titulaire du MCFDF, Marie Ghislaine Mompremier, présente ses sympathies aux proches de la jeune lycéenne Evelyne Sincère, enlevée, torturée et tuée il y a un peu plus d’une semaine.

Evelyne Sincère a été victime d’un acte atroce parce qu’elle était une femme, souligne la ministre Mompremier.

Elle a par ailleurs informé du déroulement d’une enquête sur le dossier d’une quarantaine de jeunes filles, en particulier des écolières, tombées enceintes à Beaumont (Grand’Anse).

Des adultes et même des hommes de 60 ans, ont abusé de ces jeunes filles et des dispositions seront adoptées en vue de procéder à leur arrestation, a-t-elle indiqué.

Elle affirme que des mesures sont également en train d’être prises, de concert avec le Ministère de l’éducation nationale, afin de permettre à ces jeunes filles de terminer leurs études classiques.

*Pour les 26 ans du ministère à la condition féminine, la ministre Marie Ghislaine Mompremier a souligné les avancées réalisées sur le plan juridique en matière de protection des droits des femmes.

Elle reconnaît toutefois qu’il reste encore du travail à accomplir car, dit-elle, certains textes de loi son discriminatoires à l’égard des femmes.

La ministre Mompremier invite toutes les couches de la société à jouer leur rôle pour qu’enfin cessent les viols et les violences contre les femmes.

- Le « Royaume Vodou d’Haïti », dirigé par le hougan Augustin Saint-Cloud, a organisé le samedi 7 octobre une cérémonie d’hommage à plusieurs personnalités, dont le directeur général de Radio Télé Kiskeya Marvel Dandin et la directrice de programmation de la station, Liliane Pierre-Paul.

Le « Roi du Vodou », Augustin Saint-Cloud, en a profité pour informer de la mise en œuvre du projet de réalisation d’un grand documentaire sur la religion populaire haïtienne.

Liliane Pierre-Paul éléments Aller à la galerie de Liliane Pierre-Paul