> Actualité > L’opposition crée une "Direction politique" et appelle à la participation aux (...)

L’opposition crée une "Direction politique" et appelle à la participation aux manifestations du 17 octobre

Publié le vendredi 16 octobre 2020

Plusieurs partis et regroupements politiques dont la FUSION, l’OPL, AAA, MOKRENA, INIFOS, INITE, Veye Yo et l’entité dénommée Secteur démocratique et populaire, ont annoncé jeudi la constitution d’une « Direction politique de l’opposition démocratique ».

Cette initiative participe de la volonté de l’opposition d’unir ses forces dans la lutte contre le régime Tèt Kale.

Me André Michel du secteur démocratique et populaire ainsi que l’ancien sénateur Edgard Leblanc de l’OPL ont réaffirmé la volonté de l’opposition de continuer à lutter pour contraindre le président Jovenel Moïse à quitter le pouvoir.

La présidente du parti FUSION des Sociaux-Démocrates, Edmonde S Beauzile, encourage tous les citoyens à participer à la manifestation du 17 octobre en vue, dit-elle, d’envoyer un message clair au président Jovenel Moïse et le forcer à se retirer.

Le sénateur Youri Latortue de AAA rappelle que, le 7 février 2021 est la date constitutionnelle à laquelle le président Moïse doit quitter le palais national. Le dirigeant politique dénonce la politisation de la police nationale.

Pour sa part, le sénateur Nènèl Cassy continue de réclamer justice pour le bâtonnier Monferrier Dorval, l’étudiant Grégory Saint-Hilaire ainsi que le responsable de la sécurité du sénateur Latortue, Diogène Elias Éric. Il dit croire que c’est le sénateur Latortue lui-même qui était visé.

Liliane Pierre-Paul éléments Aller à la galerie de Liliane Pierre-Paul