> Actualité > Mot d’ordre de relance des manifestations et de la mobilisation (...)

Haiti-Politique

Mot d’ordre de relance des manifestations et de la mobilisation anti-gouvernementale

Publié le jeudi 7 mars 2019

Des partis et des organisations politiques appellent à la relance, ce jeudi, de la mobilisation anti-gouvernementale. Des partis et des organisations politiques, tels Platfòm pitit Dessalines, Eskanp, Ayiti Debou, Platfòm Jenès, konbit Ayiti, figurent parmi les initiateurs de la relance de la mobilisation contre le président Jovenel Moise et le premier ministre Jean-Henry Céant. Leurs dirigeants justifient leur décision.

- Des riverains du Bel-Air et de Fort National déclarent être prêts à rejoindre la mobilisation en raison de la situation déplorable dans laquelle ils vivent. Ils démentent les déclarations officielles selon lesquelles les prix des produits de première nécessité sont à la baisse. Dans un micro-trottoir réalisé hier, d’autres citoyens de la capitale lancent un cri d’alarme concernant la cherté de la vie.

- Le Mouvement Patriotique Populaire Dessalinien (MOPOD et ses alliés adhèrent à la relance de la mobilisation. Ils annoncent la publication prochaine de leur propre calendrier de manifestations jusqu’à la démission du président Jovenel Moise.

Le coordonnateur général du MOPOD, Jean-André Victor, invite l’opposition à adopter des dispositions en vue de l’élaboration d’une alternative sérieuse à Jovenel Moise.