> Actualité > Persistance de la tension dans la zone de Martissant

Haiti-Violences

Persistance de la tension dans la zone de Martissant

Affrontements de groupes armés rivaux

Publié le samedi 1er septembre 2018

Au moins 3 morts dans de nouvelles violences enregistrées à Portail Léogane, Martissant et le Bicentenaire, zone du Théâtre National, de Cité Plus et Village de Dieu.

D’intenses tirs qui seraient l’œuvre de groupes armés rivaux retentissent dans ces quartiers depuis les dernières 48 heures

Cette situation a provoqué la paralysie de toutes les activités commerciales et de transport dans ce secteur et affecte du même coup les départements du Sud-Est, des Nippes, du Sud et de la Grand’Anse vu que les transports qui y mènent traversent nécessairement la banlieue sud de la capitale.

Des passagers et des riverains en général se plaignent amèrement de la persistance de cette situation et s’interrogent sur l’attitude de la police et des autorités en général vis-à-vis d’elle.

Il s’agit d’affrontements entre la police et des bandits, précise le porte-parole de la police Michel-Ange Louis-Jeune (Commissaire principal) répondant hier à des questions des journalistes sur la situation prévalant dans plusieurs quartiers de la 3e circonscription de Port-au-Prince.

Le responsable de police qui dressait le bilan des opérations policières pour le mois d’août n’était pas en mesure de renseigner sur la disparition depuis maintenant 6 mois du journaliste-photographe Vladjimir Legagneur dans cette zone de la capitale.

Pour le mois d’août, la police a traité 41 dossiers de banditisme et procédé à 25 arrestations pour trafic et détention de stupéfiants, association de malfaiteurs, implication présumée dans des crimes sexuels, le kidnapping, le blanchiment d’argent, et des incendies à caractère criminel. RK/JMD