> Actualité > Dossier de l’assassinat du père Joseph Simoly : l’affaire traine au (...)

Haïti-Justice

Dossier de l’assassinat du père Joseph Simoly : l’affaire traine au Parquet

Publié le dimanche 28 janvier 2018

Le Parquet près le Tribunal civil de la capitale n’aurait toujours pas transféré le dossier au Cabinet d’instruction malgré qu’il dispose, depuis le 15 janvier, du rapport d’enquête partielle et préliminaire de la police judiciaire mettant en cause au moins 4 suspects.

Radio Kiskeya a en effet appris de sources judiciaires et auprès de certains organismes de défense des droits humains, que le Parquet tarde à déférer le dossier au Cabinet d’Instruction alors que la pertinence des données figurant dans le rapport transmis par la police judiciaire montre qu’il ne saurait être classé sans suite.

Au moins 4 suspects sont retenus dans le cadre de cette affaire. Il est établi que les individus en question font partie d’au moins deux puissants gangs qui comptent à leur actif plusieurs autres actes répréhensibles et des cas de meurtres enregistrés à Pétion-Ville et en d’autres endroits.

Le 21 décembre 2017, le prêtre venait de dire une messe pour le compte d’une firme d’audit. Il a été suivi par les bandits qui l’ont abattu devant son domicile à l’Impasse St-Cyr, rue St-Louis Jeanty (Route de Frères).

Les présumés auteurs de l’acte ne l’auraient pas assumé lors des différents interrogatoires qu’ils ont subis. Cependant, la police dispose d’informations accablantes les concernant à partir de leurs déclarations contradictoires et des données mises à sa disposition par des informateurs.

Les sources contactées par Radio Kiskeya s’interrogent sur les motifs du retard mis par le Parquet à transférer le dossier au Cabinet d’Instruction alors que d’autres suspects, en cavale, peuvent en profiter pour échapper définitivement à l’action publique mise en mouvement contre eux. [jmd/RK]