> Actualité > Le Sénat accorde décharge à 2 ex-PMs et 23 anciens ministres

Haïti-Parlement

Le Sénat accorde décharge à 2 ex-PMs et 23 anciens ministres

Selon le Sénateur Youri Latortue, la commission bicamérale de décharge a pris en considération, le cas des ministres ayant 20 ans sans décharge

Publié le jeudi 29 juin 2017

Le Sénat a accordé décharge ce mercredi 28 juin 2017, à deux (2) anciens premiers ministres, et vingt-trois (23) ex-ministres.

De ces anciens haut fonctionnaires de l’Etat se trouvent : les anciens premiers ministres Robert Malval et Claudette Werleigh, puis les ex-ministres Gerald Mathurin, Camille Leblanc, Anthony Barbier, Marjorie Michel, Paul Antoine Bien-Aimé, Michelle Rey, Williams Regala et Guy Paul.

Selon le Sénateur Youri Latortue, la commission bicamérale de décharge a pris en considération, le cas des ministres ayant 20 ans sans décharge.

Le président de la commission de décharge du grand corps, Onondieu Louis, déclare que la commission a travaillé sans partisannerie. Il annonce la poursuite de leurs travaux, en vue de l’analyse des dossiers des anciens premiers ministres et ex-ministres. Par ailleurs, il appelle au calme les anciens haut fonctionnaires de l’Etat.

Le Sénateur Francenet Denies salue la décision du CEP d’organiser les élections indirectes

Le Président de la Commission de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales du Sénat, Francenet Denius, salue la décision prise par le Conseil Electoral Provisoire, en vue de l’organisation des élections indirectes.

Selon lui, cette démarche permettra la tenue des élections des assemblées communales, départementales, et interdépartementales prévues par la Constitution. Par ailleurs, il souhaite que l’exécutif dispose des moyens afin que les nouvelles autorités effectuent leur travail.

Par contre, le Sénateur des Nippes, Nenel Cassy, dénonce la décision du CEP d’organiser seul les élections indirectes. Selon lui, cette démarche parait suspecte, du fait que les membres du CEP n’ont pas pris constat avec les représentants et regroupements de partis politiques. Il appelle le CEP à surseoir sur sa décision, afin de contacter les acteurs concernés.

Le Sénateur Nenel Cassy dénonce le conflit pétrolier actuel

Le Président de la Commission de l’Economie et des Finances du sénat, Nenel Cassy, dénonce les conflits existant entre la BMPAD, la HINASA, et la compagnie pétrolière nationale autour de la nouvelle cargaison de carburant, qui devait entrer en Haïti. Estimant que ces compagnies ont placé ensemble leur commande, le Sénateur Nenel Cassy a déclaré que cette situation pourra provoquer la rareté de carburant sur le marché, et l’augmentation du prix des produits de première nécessité dans les prochains jours. HI/YD/RK