Haïti-Débat-Conjoncture

Multiplication des partis politiques et mentalité d’esclave (2 de 2) par Leslie Péan, 16 avril 2015

Publié le vendredi 24 avril 2015

Ginette Chérubin a intitulé son ouvrage sur les élections de 2010 : Le ventre pourri de la bête (I). Ce titre fait référence au Conseil Electoral Provisoire (CEP) dirigé par Gaillot Dorsainvil et Pierre-Louis Opont, et dont elle a fait partie. Ginette Chérubin a disséqué l’organisme et analysé après coup le fonctionnement de la politique du spectacle mise en œuvre par la communauté internationale à des fins de divertissement. Comme on le sait, les jeux étaient déjà faits et le comédien Michel Martelly a (...)

Les Actualités
Editorial
Coup de Projecteur
Nouvelles en bref
Koneksyon Culture Kreyol Sports