Haïti-USA-Occupation

L’occupation américaine et les larmes de sang prédites par Hannibal Price - Cinquième Partie

Par Leslie Péan, 28 juillet 2015

Publié le mardi 28 juillet 2015

À la faveur de la crise économique mondiale de 1929 et de la grève des étudiants de Damiens, les forces d’occupation sont contraintes d’organiser des élections au cours desquelles les nationalistes de l’Union Patriotique remportent la victoire. Mais au lieu de Seymour Pradel, la magouille électorale installe Sténio Vincent. Un chantre de la futilité qui se donne de l’éclat en écrivant : « Nous mangeons, Monsieur, et nous buvons. Nous ne comprenons pas autrement le Progrès. Il n’y a de patriotique que la (...)

Les Actualités
Editorial
Coup de Projecteur
Nouvelles en bref
Koneksyon Culture Kreyol Sports